Dans la rédaction du compte rendu, des Comités font le choix de retranscrire les débats au style direct et en mot à mot (in extenso) : ces comptes rendus ont un style « juridique » en tant que véritable retranscription écrite de la parole tenue. Les propos ne sont pas reformulés et le texte n’est pas structuré, mais il permet de saisir avec fidélité les interventions de chacun durant la réunion. D’autres comptes rendus au style direct reformulent exhaustivement les propos en travaillant sur la langue (passage de la langue parlée à la langue écrite) ce qui les rend plus aisés à lire. Dans les faits, les Secrétaires décident le plus souvent de synthétiser les débats lors de la rédaction du compte rendu, en effectuant un véritable travail et réécriture et de sélection des informations importantes. Les informations sont résumées et souvent rédigées au style indirect, insistant donc sur la distance formelle entre la parole vivante et la parole écrite.

Plus généralement, le style direct choisi dans la rédaction du compte rendu privilégie la coloration vivante des débats alors que le style indirect instaure un certain formalisme. Le style direct met en valeur la diversité des langages des intervenants alors que le style indirect nivelle les niveaux de langue.

Le Secrétaire appréciera le choix de retranscription le plus judicieux à effectuer lors de la rédaction du compte rendu en fonction de l’image qu’il veut donner du Comité d’Entreprise et des membres qui composent cette instance.